Translate

jeudi 21 mai 2015

Revue de détails : ORGANISATION TACTIQUE ET METHODES DE COMBAT DE L'ETAT ISLAMIQUE





NB : une mise à jour du document (mars 2016) est accessible ici.

Par le biais d'observations, de témoignages, de documents jihadistes ou d'articles de presse, ce travail de recherche constitue une synthèse commentée de ce qu'est militairement l'Etat Islamique, à savoir, l'organisation tactique et les méthodes de combat des unités du "califat".

Ledit document est visible ci-dessous et également accessible ici.


12 commentaires:

  1. Bonsoir,
    L'image "Lance-roquettes artisanal dans la secteur de la raffinerie de Baji en avril 2015" page 37 ressemble à une fausse image : comment la roquette peut-elle partir d'un camion-benne ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir,

      Bien observé de votre part : je me suis également posé la question en découvrant le cliché voici quelques semaines. Et puis, j'ai trouvé le même LRM, sous un autre angle, vu de plus près. L'image est moins "parlante" de manière générale, mais elle montre justement comment est conçu le dispositif. Je fais en sorte de la retrouver dans mes archives (ou de retrouver un lien sur le net).

      Bien cordialement

      Supprimer
    2. Bonjour,

      Voilà, j'ai retrouvé mieux que le cliché évoqué :
      https://www.youtube.com/watch?t=69&v=CC3fy88AqXM ; à partir de 0:24, le dispositif de lancement est clairement visible.

      Bien cordialement.

      Supprimer
  2. Etude très intéressante; je cherchais justement à comprendre cet impressionnant élan des combattants djihadistes sur le terrain.

    RépondreSupprimer
  3. Colin L'hermet27 mai 2015 à 09:42

    Bonjour Monsieur,
    Un souci avec votre lien ? Je n'arrive pas à récupérer votre étude./.
    Bien cordiales salutations,
    Cl'H./.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Monsieur,

      J'ai vérifié et le lien répond.

      Si d'aventure la manoeuvre ne fonctionne toujours pas de votre côté, vous pouvez également me communiquer une adresse électronique via ce dispositif de commentaires. Comme ces derniers sont modérés, je ne "publierai" évidemment pas l'adresse indiquée, supprimerai le commentaire "privé" mais serai en mesure de vous envoyer directement le document.

      Merci de votre intérêt !

      Bien cordialement,
      Laurent Touchard

      Supprimer
  4. Félicitations pour ce travail de grande qualité et remerciements pour son partage !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh bien... Un grand merci pour votre sympathique commentaire !

      Supprimer
  5. Bonjour Monsieur Touchard,

    J'ai beaucoup apprécié la teneur de votre étude pointue et érudite sur la question.
    Ci-après, pour information complémentaire, une réponse sous l'article de Monsieur Lafon : "Le Management de la Sauvagerie".
    Bien cordialement à vous,
    François Sweydan

    - - - -

    Monsieur Lafon,

    Bonjour.
    Merci bien pour votre article complet et clair : "Le Management de la Sauvagerie".
    Il m'a incité à une réponse.
    Au départ c’était un texte pour un commentaire de quelques paragraphes dans votre blog "Kurultay". Puis réflexion faite je me suis dit que ma réponse serait incomplète et tronquée.

    Voici donc une précision apportée :
    Le jihad n’est pas l’islam ? , 14 septembre 2015
    http://www.dreuz.info/2015/09/14/le-jihad-nest-pas-lislam/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+drzz%2FPxvu+%28Dreuz%29

    MERCI encore pour votre article qui fait une analyse exacte du sujet.
    Bien cordialement à vous,
    François Sweydan
    ______

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Monsieur Sweydan,

      Merci de votre sympathique commentaire et merci de ce que vous soulignez.

      Pour ma part, j'adhère à cette idée que l'Islam ne peut se résumer au jihad. Cependant, l'Islam des origines est assurément une religion de conquête. Et depuis les conquêtes initiales, le sabre a fréquemment été brandi.

      Affirmer le contraire relève de l'imposture historique. Nier que le jihad du sabre appartient bel et bien à l'Islam s'inscrit dans la logique de cette imposture. Vous l'établissez d'ailleurs très justement dans votre article.

      Lorsque vous en aurez l'occasion, je vous invite à lire ce que j'ai écrit à ce sujet, dans mon billet consacré à la place des femmes dans le jihad : http://conops-mil.blogspot.fr/2015/03/les-femmes-et-le-jihad.html, notamment dans "Qu'est-ce que le jihad ? Evolution du concept, règles et subtilités de contournement".

      Plus loin dans le texte, j'écris aussi : "Se convaincre naïvement que le jihad n'est que synonyme de paix permet certes de réfuter que la guerre est liée à l'Islam et ainsi, de gommer un aspect 'sensible' de la réflexion. Ce postulat permet aussi d'alléguer que ceux qui pratiquent le jihad du sabre ne sont donc pas de vrais musulmans mais uniquement des psychopathes illuminés qui exploiteraient de pauvres hères de nos sociétés recrutés malgré eux. En somme distinguerait-on l'Islam d'une part et les terroristes d'autre part, ceux-ci se réclamant faussement de l'Islam. Quant à leur propagande, elle serait en réalité 'un embrigadement au radicalisme qui utilise les techniques de dérive sectaire' Ces quelques mots nient plus de 2000 ans d'histoire guerrière de l'Islam et plus généralement, des phénomènes insurrectionnels et de terrorisme [de nature islamiste] ."

      Une fois encore, merci à vous.

      Bien cordialement,
      Laurent Touchard

      Supprimer
    2. Monsieur Touchard,

      Merci beaucoup pour votre brillant article : Les femmes et le jihad, du 24 mars 2015
      http://conops-mil.blogspot.fr/2015/03/les-femmes-et-le-jihad.html

      que j’ai parcouru dès réception ce soir, mais à lire et à relire et à garder.

      Dommage que je n’ai pas pris connaissance plus tôt. Il aurait dû figurer dans ma bibliographie !
      Je pense que j’y reviendrai tellement il est dense.

      Votre présentation du jihad est en plein dans le mille. Tout à fait !
      Je suis tout à fait d’accord avec vous lorsque vous écrivez : « le terrorisme n'est pas une cause mais bel et bien une méthode. Par ailleurs, le jihad ne se résume pas au terrorisme » ; et encore : « le terrorisme est une méthode de combat au service d'une cause morale ».

      Cependant, en islam cette morale relève de l’idéologie religieuse ET politique indissociables. Souvent l’on perd de vue cette dimension-là.

      Et en effet : « l'erreur malheureusement prégnante [qui] consiste à ne pas distinguer le jihad mineur du terrorisme ». Je reviendrai plus tard sur cette question épineuse, mais le verset coranique, sourate Le Butin, al-Anfal 8:60, apporte une réponse claire tout de même : « Et préparez [pour lutter] contre eux [les infidèles] tout ce que vous pouvez comme force et comme cavalerie équipée, afin de terroriser l'ennemi d'Allah et le vôtre »..

      Toutefois, dans ma conclusion, j’ai bien précisé que « jihad » devient quasi-synonyme de « islam » ; nuance fondamentale.

      Et, en effet, l’islam ne peut se résumer au jihad, comme vous l’écrivez, mais comme je l’ai souligné : « l’islam ne serait pas sans cette notion de jihad ».

      Donc, la question reste ouverte… C’est ainsi que j’ai mis un point d’interrogation à mon titre : « Le jihad n’est pas l’islam ? »

      Mais je ne peux pas faire abstraction « de la relation consubstantielle de l’islam à la notion de jihad », comme je l’ai écrit dans mon article, sur la base des textes corniques eux-mêmes et des Hadiths.
      À bientôt,

      Bien cordialement,
      François Sweydan

      Supprimer